ContactsLiensSéminaires, journées et colloquesTextes de référence et articlesFormationPourquoi ? Pour qui ?Accueil

Séminaires organisés par l’Association pour l’Enseignement de la Psychothérapie Psychanalytique Corporelle (AEPPC)

Années 2017/2018 - 2018/2019

À Paris – Thème des deux ans : Les variations du cadre et La subjectivation pour la vie psychique en PPC

A. Séminaire théorico clinique l’AEPPC « les samedis de l'AEPPC ».

Monique Dechaud-Ferbus, Christine Pélissier et Yannis Dinos, avec la collaboration des membres formateurs de l’AEPPC
Les samedis de l’AEPPC, ont pour objet un travail sur les concepts freudiens et la mise en évidence de l’originalité de la méthode de la Psychothérapie psychanalytique corporelle (PPC) Issue du travail d’Ajuriaguerra sur la psycho sensori-motricité et des recherches freudiennes, c’est une cure psychanalytique aménagée pour les troubles de la symbolisation. Mais cette cure peut profiter à chacun car elle permet de reprendre les bases de l’appareil psychique à partir de l’archaïque qui est actif toute la vie. Le dispositif propose le vu et être vu, mais un vu pour être entendu témoignant des traumas primaires de ce qui a eu lieu et a laissé des traces dans le corps (mémoire du corps) qu’une réactivation transférentielle pourra reprendre et élaborer. Il y a une singularité dans le dispositif visuel de la PPC eu égard à celui du face à face. Alors que le face à face maintient formellement la symétrie, les deux protagonistes sont sur le même plan ; le perceptif de la PPC maintient fermement la dissymétrie garante de l’inscription dans le setting analytique, de la double différence des sexes et des générations. Le dispositif visuel de la PPC (patient allongé sur le divan sous le regard de l’analyste qui est assis dans son champ de vision) permet le jeu possible de présence/absence ; le regard est doublement dissymétrique de bas en haut et sur les côtés, si bien que le patient peut s’abstraire du regard ou l’utiliser comme le dit Pasche, dans la vocation ascendante du moi. Les regards peuvent se croiser ou se décroiser. Ce dispositif est particulièrement contenant, le patient étant doublement tenu – D’une part par le regard de l’analyste - D’autre part par son appui sur le divan en délégation de l’objet
Nous avons choisi comme thème de l’année 2018/2019 les variations du cadre, et la subjectivation

Programme

  • 6 octobre 2018 : Autour de l’œuvre de Raymond Cahn, Christine Pélissier
  • 8 décembre 2018 : Journée d’étude avec Raymond Cahn
    • Introduction à la pensée de Raymond Cahn par Christine Pelissier
    • Introduction à la discussion avec Raymond Cahn par Yannis Dinos
    • Entre un autre regard et cet autre divan par Monique Dechaud-ferbus
    • Discussion par Sylvie Reignier et questions à Raymond Cahn
  • 2 février 2019 : Regard et institution – Poursuite du travail sur la pensée de Raymond Cahn Solal par Catherine Yelnik
  • 30 mars 2019 : Le regard de la Méduse par Bertrand Caillierez
  • 22 juin 2019 : La distance et les variations du cadre chez Maurice Bouvet par Eric Thomas
  • 5 octobre 2019 : Psychogénèse du regard par Sylvie Reignier illustré par les cas cliniques de Martine Froget et Brigitte Pacquement
  • 14 décembre 2019 : Thème et invité à définir

Programme des séminaires
A - réunion d’inter-vision ouverte aux membres de l’AEPPC et aux membres en formation
Inscription Christine Pelissier tel 06 70 47 61 88
Un samedi tous les deux mois (le même jour que le samedi de l’AEPPC) de 11 h 30 à 13h chez M Dechaud-Ferbus

B. Séminaire théorico clinique de l’AEPPC (ouvert) le 1er mercredi du mois de 19 à 20h30 (chez Monique Dechaud-Ferbus) par Nagib Khouri avec Brigitte Pacquement, Michèle Bernard-Elek

Étude théorique d’un texte 20 Minutes de présentation et confrontations cliniques
Contacts : Brigitte Pacquement :Brigitte.victoire.pacquement@orange.fr, 01 45 04 56 22
Dominique Sapriel : domsapriel@orange.fr, 01 43 35 47 65
Première réunion le mercredi 3 octobre 2018

C. Séminaire à l’ASM 13

6° étage- interphone 601- 76 av Edison Paris 13°
Tous les deux mois les 4° mercredis du mois - Horaires : de 20h 30 à 22 h30 Séminaire de Bertrand Caillierez et Olga Bamisso
Prise en compte du corps dans la théorie et la pratique psychanalytique
Une alternance est prévue entre présentation clinique et étude de texte. Les auteurs seront entre autres : Monique Dechaud-Ferbus, Jean Gillibert, Vassilis Kapsambelis, Evelyne Kestenber
Une réflexion théorico-clinique commune à partir d’un matériel de psychothérapie psychanalytique, psychodrame analytique etc … amené par l’un des participants.

Présentation et programme du séminaire
Place du corps dans la théorie et la pratique psychanalytique

Comment penser la place du corps dans la théorie et la pratique psychanalytique ? Par cette vaste question, l’invitation est de coconstruire une réflexion théorico-clinique commune. Après le corps des hystériques et la mise au point de la cure-type, des nuances et des aménagements du cadre analytique ont été créés pour prendre en charge les problématiques non névrotiques actuelles : la souffrance des enfants, le fonctionnement psychotique, les pathologies des limites.
Sigmund Freud puis Karl Abraham, Paul Federn, Viktor Tausk et Sandor Ferenczi, comptent parmi les premiers psychanalystes qui travaillaient avec des patients psychotiques ou ce qu’on appelle des cas difficiles. Ils ont ouvert la voie aux recherches actuelles. Ils constituent une source pour la pensée sur la psychose mais aussi le corps.
L’Association pour l’Enseignement de la Psychothérapie Psychanalytique Corporelle (AEPPC) contribue et continue, depuis plusieurs décennies, à maintenir ouverte une réflexion théorico-clinique sur les aménagements du cadre, redonnant au corps toute son importance organisatrice pour la psyché.
Par ailleurs, à la suite d’Evelyne et Jean kestemberg, de nombreux psychanalystes ont redonné une place centrale au corps dans le traitement des patients psychotiques : Piera Aulagnier, Liliane Abensour, Antoine Nastasi, Jean Gillibert, Raymond Cahn, Marie-Lise Roux, Monique Déchaud-Ferbus, etc...
Pour co-construire la réflexion de ce séminaire, une alternance est prévue entre présentation clinique et étude de textes. Les échanges théoriques et cliniques se feront à partir d’un matériel amené par les participants. Outre les références théoriques et les associations qui y sont liées, le matériel clinique peut aussi bien être celui de la cure-type, de la psychothérapie psychanalytique, de la psychothérapie psychanalytique corporelle ou du psychodrame analytique... ou tout traitement respectant l’analyse de la relation transféro-contre-transférentielle.

Programme de l’année

  • Mercredi 28 novembre 2018 (20h30 à 22H30)
    Ouverture du séminaire sur la problématique du corps. Travail à partir d’un texte d’Antoine Nastasi « Écrire la psychose » in N°14bis de la revue Psychanalyse et Psychose, pp.13-19
  • Mercredi 23 janvier 2019
    Présentation d’un cas clinique « Karine » par Bertrand Caillierez : réflexion autour du changement de cadre d’une psychothérapie psychanalytique corporelle vers une cure- type.
  • Mercredi 27 mars 2019
    Discussion à partir de la présentation du livre « Cet autre divan. Psychanalyse de la mémoire du corps » de Monique Dechaud-Ferbus.
  • Mercredi 22 mai 2019
    Présentation clinique de Sabine Sportouch : « un atelier de danse dans un hôpital de jour pour adultes. Enjeux et modalités thérapeutiques »
  • En juin 2019(date à définir)
    Clôture de l’année, reprise et réélaboration autour des cas cliniques et de l’amorce théorique afin de laisser émerger les questionnements autour de la place du corps en psychanalyse.

Inscriptions. Ce séminaire est ouvert aux AEF ainsi qu’aux membres SPP et de l’association pour l’Enseignement de la psychothérapie psychanalytique corporelle (AEPPC), au personnel de l’ASM13 ainsi qu’à toute personne intéressée par le thème après demande auprès des deux organisateurs (contacter le secrétariat du cejk).
Merci de vous inscrire par mail : cejk@asm13.org, auprès de Madiha MIOUI, secrétaire de direction

D - Groupe de recherche sur le mouvement avec M. Dechaud-Ferbus, Véronique Saféris, Catherine Yelnik, Anne-Marie Paul, Anouk Le Bec, Nagib Khouri et des invités…

Le mouvement en psychanalyse est resté peu exploité, mais nous pouvons nous appuyer sur des textes de Freud. En 1895 dans « l’Esquisse d’une psychologie scientifique » où il montre le mouvement à l’origine du fonctionnement psychique : « ce qui distingue l’activité du repos est d’ordre quantitatif(Q)La quantité est soumise aux lois générales du mouvement. Ce groupe de recherche pluridisciplinaire sur le mouvement vise à travailler l’utilisation et l’impact thérapeutique de celui-ci, que ce soit en Psychothérapie psychanalytique Corporelle , dans l’observation des bébés dans la psychothérapie des jeunes enfants, dans les groupes thérapeutiques de danse.
2e mercredis du mois De 21 h à 23 h chez Monique Dechaud-Ferbus
Contact : Véronique Saféris : veroniquesaferis@yahoo.fr, 06 62 62 3 9 15 , Anouk le bec : anoukgrand@gmail.com
Première réunion le mercredi 10 octobre 2018

À Bordeaux

Le 1er jeudi du mois de 10 h 45 à 12 h 30 à partir du 4 octobre 2018
Florence Baché-Fénelon de la SPP avec la collaboration de Martine Froget de l'AEPPC
Psychosomatique : À partir des textes de Freud, de ses successeurs, ainsi que des travaux sur la psychothérapie psychanalytique corporelle, travail de réflexion théorico-clinique, évoquant la place du corps dans la construction de la psyché.
Contact : Martine Froget, 06 83 31 73 48

À Grenoble

Séminaire d’Annette Thomé-Renault
Psychosomatique et relaxation psychanalytique
Contact Annette Thomé –Renault 2 avenue de l’Europe, St Egrève 38120, 04 76 75 89 64

En Grèce – Athènes

Psychothérapie psychanalytique corporelle et psychosomatique « L’expressivité du corps »
Organisé par Yannis Dinos avec la collaboration de Leto Markouli
Contact : Yannis Dinos dinospsych@yahoo.com
Leto Markouli markoulito@cytanet.com.cy
3° vendredi du mois de 15 h à 17 h – Lieu : locaux de la société hellénique contre le cancer. Centre de soutien, la formation et la recherche en psycho-oncologie

Séminaires

Journées d’étude

Colloques

2016
Transferts et mouvement

2015
Les fonctions psychiques du mouvement

2014
Les fonctions psychiques du mouvement
Manifestations motrices dans la cure

2013
L’auto observation dans le traitement des pathologies de l’excitation par la Psychothérapie Psychanalytique Corporelle

2012
La douleur physique

2011
La Psychothérapie Psychanalytique Corporelle

2010
La place du contre-transfert dans les indications de la Psychothérapie Analytique de Relaxation

2009
L’aménagement du cadre en Psychothérapie Psychanalytique Corporelle (PPC)

2008
L’attention dans la thérapie de Relaxation selon Ajuriaguerra. Transformation possible

2007
La régression en psychothérapie analytique de Relaxation

Les précisions seront indiquées au fur et à mesure de la mise à jour. Pour l’adresse des directeurs de séminaire, s’adresser à un membre du bureau de l'Association pour l’Enseignement de la Psychothérapie Psychanalytique Corporelle (AEPPC), dont la liste et l’adresse figurent dans la rubrique Contacts.